Carrageenan, Chondrus Crispus (Carrageenan) Extract | Carraghénane, extrait de Chondrus Crispus (carraghénane)

De quoi s’agit-il?

Le carraghénane est une fibre soluble dérivée d'une algue rouge utilisé depuis des siècles pour épaissir et stabiliser les aliments. On le retrouve dans de nombreux produits alimentaires notamment le yogourt glacé et la crème glacée allégée.

C’est en 1810, en Irlande, que le Chondrus crispus, plus connu sous le nom de mousse d’Irlande, a été pour la première fois décrit comme extrait d’algue conseillé comme remède pour les maladies respiratoires. À cette époque, le Japon commençait la culture d’algues afin de répondre à la demande croissante en algue rouge. Plus de 100 ans plus tard, une petite industrie de traitement d’algue de la Nouvelle-Angleterre a connu un essor considérable pendant la 2nde Guerre mondiale, car cette algue servait de substitut à l’agar-agar (fourni par le Japon avant que la guerre n’en interrompe l’approvisionnement). C’est à cette époque que le carraghénane a fait ses débuts dans les produits alimentaires commerciaux, alors qu'une entreprise de produits laitiers de Chicago, appelée Krim-Ko, commença à l’utiliser pour empêcher le chocolat de leur lait chocolaté de se déposer au fond de la bouteille.

À quoi ça sert?

Le carraghénane est une matière naturelle abondante qui est très utile pour épaissir notre dentifrice.

Le carraghénane est aussi largement utilisé comme additif alimentaire pour épaissir, stabiliser et modifier la texture d’un grand nombre de produits alimentaires, y compris les confitures et gelées, les produits laitiers comme le lait, le fromage cottage, les crèmes desserts et la crème glacée, et même les produits à base de viande comme les saucisses à hot-dog et les viandes préparées.

Comment c’est fait?

Notre modèle de gérance nous guide dans le choix de nos ingrédients qui ont été transformés en respectant notre philosophie en matière de santé humaine et environnementale.

L’algue brute est cuite, rincée, trempée et filtrée. Puis l’alcool isopropylique est ajouté et cuit avec l’algue, comme dans une soupe. Le carraghénane se sépare de la mixture et peut être séché pour éliminer l’alcool. Il est ensuite haché et moulu.  99,8 % de l’alcool isopropylique est éliminé durant le processus de séchage et le reste de l’alcool isopropylique continue de s’évaporer après le traitement, pour n’en laisser quasiment aucune trace dans le produit final.

Quels sont les substituts?

Le carraghénane remplace souvent les épaississants synthétiques dont le carbomer, un épaississant d’origine animale, comme la gélatine. Il existe d’autres ingrédients épaississants naturels, comme la gomme arabique et la gomme xanthane, qui peuvent être utilisés en fonction des propriétés du produit, mais le carraghénane est un choix qui respecte notre modèle de gérance, car c’est une matière naturelle, durable, avec peu d'odeur ou de goût, et dont l'utilisation dans les produits alimentaires est depuis longtemps reconnue sans danger.

Est-ce le bon choix pour moi?

Une confusion persiste autour du carraghénane qui donne une mauvaise image de cet ingrédient. Le comité mixte d’experts sur les additifs alimentaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et de l'Organisation mondiale de la Santé (JECFA) et le Comité scientifique de l’alimentation humaine de la Commission européenne ont conclu que l’utilisation du carraghénane comme additif alimentaire ne représente aucun danger.  Plus récemment, le JECFA a publié un rapport technique sur l’usage du carraghénane dans le lait maternisé et a conclu que l'additif n'y posait « aucun problème » en tant qu'aliment destiné à des fins médicales spéciales, à des concentrations jusqu'à 1 000 milligrammes par litre.1 

La différence entre le carraghénane et le polighénane suscite une certaine confusion. Le polighénane est un dérivé chimique dégradé du carraghénane qui est utilisé à des fins industrielles (non alimentaires). Bien que le polighénane ne partage pas les propriétés épaississantes ou stabilisatrices du carraghénane, il a été maladroitement appelé                « carraghénane dégradé » et pendant un certain temps, le mot                « carraghénane » était utilisé de façon ambiguë pour désigner à la fois l'additif alimentaire et le carraghénane dégradé.  Malheureusement, comme le même mot était utilisé pour désigner ces deux ingrédients différents, de nombreuses personnes ont gardé la fausse impression que les effets néfastes du polighénane sur la santé s'appliquaient également au carraghénane de qualité alimentaire.

Le carraghénane ne peut pas être dégradé en polighénane pendant la digestion. Le carraghénane de qualité alimentaire est complètement sûr et c’est un ingrédient adapté à la fabrication du dentifrice.

Tom’s of Maine reconnaît que toutes les personnes sont différentes et que, même en utilisant des ingrédients naturellement dérivés, certaines pourraient développer une réaction allergique qui lui est propre. Comme avec tout produit, cessez l’utilisation en cas d’inconfort ou d’autres signes que le produit pourrait ne pas être approprié pour la chimie de votre corps.

1 "Évaluation de l’innocuité de certains additifs alimentaires, 3" (PDF). Comité mixte d’experts sur les additifs alimentaires, séries sur les additifs alimentaires de l’OMS : 70. 2015.